L’infobésité, Ennemi Numéro Un D’aspirants Entrepreneurs

De plus en plus de voies s’élèvent pour dénoncer l’attitude attentiste dans laquelle l’industrie d’aide humanitaire plonge le continent africain, avec peu ou presque pas de résultats palpables.

L'entrepreneuriat se révèle être une alternative efficace à cet interventionnisme occidental avec l’avènement des start ups novateurs.

Personnellement, je commence aussi à me voir entrepreneur dans un avenir proche. Et… la seule qui chose qui me bloque encore est…. Mais…. Devinez…… bien sur, l’infobésité.

Aujourd’hui, l’internet a rendu l’accès à des formations à distance plus que facile.

Comme moi, vous vous êtes peut-être inscrits sur beaucoup des newsletters qui vous envoient chaque régulièrement des informations. Et honnêtement, je n’ai rien contre l’accumulation des connaissances. D’ailleurs, comme vous devez être très occupé, je suis sûr que ces informations sont pertinentes.

A cela s’ajoute le nombre costaud des livres imprimés que vous avez acheté à la librairie et une pléthore des livres numériques en PDF que vous avez téléchargés.

Ce n’est pas fini ! Vous suivez régulièrement des webinars et conférences en ligne avec des entrepreneurs qui vous inspirent. Je n’oublie pas toutes ces heures passées sur Youtube à apprendre d’experts qui partagent généreusement leur savoir.

Ça y est ! La coupe est, non seulement pleine, mais, elle déborde déjà ! Il n’y a plus de place ! C’est ça, l’infobésité : l’obésité créée par l’excès d’informations.

En lisant le livre 6 Months to 6 Figures, du jeune millionnaire américain Peter Voogd, j’ai compris qu’il faut plutôt privilégier la maitrise de l’information au lieu de sa simple absorption.

« Mieux vaut lire 3 livres que je maitriserais parfaitement et appliquerais au lieu d’en lire 100 qui ne me serviront à rien » a-t-il expliqué dans son livre.

Peter rappelle aussi que généralement, on oublie le contenu d’un chapitre une heure après sa lecture. J’ai essayé avec moi-même et je peux confirmer ses dires !

Si vous êtes dans situation, vous avez peut être expérimenté, comme moi, que vous passez 95% de votre temps à lire des livres, suivre des vidéoconférences et probablement moins de 5% sur la construction même de votre entreprise. Resultats ? Vous avez une idée fantastique, un plan claire, mais, ça ne restera qu’une idée !

Alors ? On fait quoi ? Je ne sais pas pour vous, mais voici ce que j’ai fait!

Tout de suite, oui, à cette seconde même, arrêtez de lire cet article et faites immédiatement ceci :

  • désabonnez-vous de toutes les newsletters et ne gardez que les deux meilleurs. Ça vous permettra de réduire la distraction.
  • Au lieur de continuer à lire des livres infiniment, choisissez les 3 livres les plus importants pour la création de votre entreprise. Promettez-vous de les relire plusieurs fois, jusqu'à ce que vous ayez maitrisé ce qui y est dit. J’entends par là que vous ayez compris comment vous pouvez appliquer ces informations et les adapter à votre contexte particulier.

Comme je le fais désormais, prenez votre temps. Chaque fois qu'un livre vous demande de prendre un stylo et rédiger quelque chose sur papier, faites-le avec tout sérieux.

Et finalement, en toute circonstance, éviter les phrases du genre : « Je connais déjà ça ! J’ai déjà entendu ça ! Ça fait des années que j’ai lu ça. » Ces phrases bloquent votre esprit et l’empêche de recevoir toute information nouvelle glissée dans ce que vous croyez connaitre.

P.S : Je ne suis qu’un aspirant entrepreneur qui trouve utile de partager les fruits de sa découverte avec vous !

Si vous connaissez un autre ennemi des potentiels entrepreneurs, ou avez une réflexion à partager sur ce sujet, je suis bien curieux de vous lire en commentaire ici bas.

Cover Image, News stand | Kevin Poh

Comments